Site officiel du Syndicat Français des Spécialistes en Orthodontie
Accès Agora Adhérents SFSO

affiche campagne webinterfimo_banniere092016

Orthodontie France 2

18 décembre 2013

Get the Flash Player to see this player.
Archives

Orthoflash Mars 2014

Télécharger le PDF.

Grand logo SSFODF

Bannière Header Orthoflash de Mars 2014

Accord Préalable valable pour une année

Cette simplification est attendue depuis longtemps : elle sera effective à partir du 8 Mars 2014.

Cette bonne nouvelle est gâchée par l’adoption définitive de la Loi Leroux avalisée par le Conseil Constitutionnel. Ce dernier a permis, sous prétexte de l’intérêt général, un remboursement différencié par les complémentaires si le patient se fait soigner chez un orthodontiste conventionné par leurs réseaux ou non. Pour couronner le tout, ces complémentaires, conséquence de cette Loi Leroux, ne peuvent appliquer ce remboursement discriminatoire des patients pour les médecins dont les stomatologues.

Les politiques veulent appliquer à certaines professions réglementées des contraintes tarifaires qu’elles n’appliqueront pas à d’autres acteurs de cette même profession. Ainsi, nous pourrons clamer :

Taxis, Chirurgiens-dentistes, Orthodontistes même combat.

Mais, notre pouvoir de nuisance n’est pas aussi fort, il suffit de voir le traitement médiatique accordé à la grève lancée par la CNSD et à celle des taxis. A ce que l’on sache, la profession dentaire n’a pas été reçue par le Premier Ministre !

Notre force passe par la « Solidarité », entre nous et avec nos patients. A la différence des taxis nos revendications ne sont pas catégorielles mais, posent le choix du système de soins « à la Française » ou « à l’Anglaise ».

Le libre choix du praticien est inscrit en toute lettre dans la Loi Leroux mais, sera bafoué si les réseaux de soins prolifèrent. Alors, que faire ? :

S’unir et ne pas céder aux chants des sirènes.

Si un confrère croit obtenir un avantage concurrentiel en signant une convention individuelle, il sera de courte durée et fera au final le jeu des complémentaires une fois que tous auront signés. Elles pourront exiger des baisses de tarifs selon leur bon vouloir et pour augmenter leurs bénéfices.

Notre défense passe par la connaissance de notre spécialité au niveau du grand public et cela nécessite de gros moyens financiers que seule la mobilisation de l’ensemble de la Spécialité permettra.

Si les complémentaires en dirigeant les futurs patients en Orthodontie ne précisent pas si le chirurgien-dentiste est spécialiste ou généraliste, ils ne font pas une information honnête. Que sont quelques centaines d’Euros par année de cotisation syndicale qui nous permettent de lutter contre les plates-formes téléphoniques , d’éviter une concurrence déloyale et de sauver notre spécialité !
Nous organisons la visibilité de notre spécialité dans le web par le site Internet www.ssfodf.org , le site www.orthodontie-infos qui a été entièrement refait avec l’annuaire des membres et qui sera mis en ligne d’ici la fin du mois. Nous allons également être présents sur les réseaux sociaux.

Notre défense passe par la communication et la qualité. Nous avons mis en place une structure permettant à un coût minime la mise en place d’une Démarche Qualité au sein de votre cabinet. Plus de 150 confrères en font partie rejoignez-les afin de faire plus facilement face aux contraintes réglementaires et rendre plus performant votre cabinet.

Notre défense passe aussi par le dialogue et l’action commune des acteurs de notre profession, conscient de cette nécessité le SSFODF a organisé en Juillet 2013 les premières « Assises de l’Orthodontie » et invite tous ses participants à se réunir de nouveau en 2014.

Enfin, ces derniers jours le Syndicat a été informé de la création de l’Ecole d’Orthodontie de Paris. Ce type d’école est légale, le SSFODF a regretté à de nombreuses reprises la création de ce type d’école. En allant, sur le site Web de cette école, un certain nombre de problèmes sont apparus :

1° Cette école prétendait avoir un partenariat avec l’Université de Paris 7. Il semblait impensable qu’une école privée puisse créer une formation parallèle à l’internat avec l’aide d’une Faculté de chirurgie-dentaire. Le Président du SSFODF a donc écrit immédiatement au Pr. Vincent Berger Président de l’Université de Paris 7 pour lui demander confirmation de ce partenariat. La réponse arriva le lendemain par le courrier du Pr. Robert Garcia Doyen de la Faculté de Chirurgie-Dentaire Paris 7 Garancière courrier dans lequel il réfute tout partenariat et demande expressément la suppression sur le site de toute mention faisant référence à ceci. Le site Web a été également modifié.

2° Le directeur pédagogique de cette “école” est le Pr. Jean Jacques AKNIN enseignant en exercice à Faculté de chirurgie-dentaire de Lyon et président de la SFODF la plus ancienne et importante société scientifique de notre profession. Interpellé par les internes sur ce problème éthique flagrant, il répond par un long courrier et, en tire les conséquences peu de temps après en démissionnant officiellement de la présidence de la SFODF, Dont Acte.

Un des arguments pour justifier la création de cette école est le manque possible de spécialistes formés en France. Notre syndicat a effectué , il y a trois ans une étude statistique prospective à ce sujet. Il en ressortait qu’avec 75 nouveaux internes par année cela était suffisant pour le renouvellement des spécialistes ODF. C’est ce chiffre qui d’ailleurs a été retenu sur nos conseils et, c’est le manque d’enseignants et de moyens qui a fait diminuer le nombre réel d’internes mais, le nombre de professionnels de santé exerçant en pratique exclusive l’orthodontie au sein de la spécialité ou non est largement suffisant. Les cours privés forment deux fois plus d’exclusifs que d’internes !

Il reste un problème de répartition géographique mais, il faut connaître les bons chiffres. Pour cela nous suggérons le recensement de tout chirurgien-dentiste effectuant plus de 50 % de son activité en orthodontie ou à défaut créer un statut d’exercice limité à l’orthodontie et avec pour corollaire une signalétique explicite du spécialiste ODF ne permettant plus la confusion. Lors d’un entretien récent avec le Dr. Christian Couzinou Président du CNOCD, celui-ci ne voyait pas de solution à ce problème de signalétique, nous espérons néanmoins lui fournir la solution acceptable par tous pour la bonne information de nos patients.

En conclusion, notre Spécialité crée grâce à l’initiative du Président du SSFODF de l’époque le Pr. Charles Bolender va subir les plus graves attaques de son existence. Un libéral est toujours méfiant face aux syndicats mais, plutôt que se mettre la tête dans la sable comme l’autruche face aux dangers, joignez vous à une équipe dynamique, combattante et qui a fait ses preuves.

Yves Trin
Président du SSFODF

Vous voulez recevoir des informations rapidement, consulter des documents explicatifs ou échanger des informations, inscrivez-vous au site Agora des adhérents du SSFODF.
Envoyez-nous votre adresse mail

Agora - Orthoflash Mars 2014

Bannière footer Orthoflash Mars 2014