L’Association SSFODF Démarche Qualité est heureuse de vous adresser sa quatrième Newsletter. Elle vous sera adressée régulièrement et permettra de continuer de diffuser une bonne information à tous les cabinets engagés dans la démarche qualité sur l’actualité de la démarche et sur ses points essentiels. Elle intégrera notamment des focus sur les bonnes pratiques et un rappel régulier sur les nouveaux supports qualité mis en place. Bonne lecture !

Enquête nationale de satisfaction patients : c’est terminé !

Le dispositif d’Enquête nationale des patients en fin de traitement 2013 est désormais terminée. Un grand MERCI à ceux qui y ont participé !
Plus de 70 cabinets ont participé cette année à l’enquête de satisfaction patients. C’est plus de 4200 patients qui ont été interrogés cette année sur les thèmes contenus dans l’enquête.

    Ils ont pu ainsi partager leur niveau de satisfaction concernant :

  • le contact au cabinet
  • les explications données lors du traitement
  • la qualité du traitement lui-même
    De plus, les cabinets qui ont administré cette enquête ont pu avoir un contact privilégié avec leur patient en dehors du cadre du traitement. Cela leur a permis d’appréhender :

  • un niveau de satisfaction
  • le sexe et l’âge des patients
  • la distance parcourue pour se rendre au cabient

De nombreux patients ont fait remonter leur satisfaction. C’est aux cabinets, maintenant, de prendre en compte ces remarques et d’avancer sur leurs points faibles.
Il faut à présent faire des actions identifiés dans un plan stratégique à partir des progrès constatés et souhaités et communiquer avec son équipe sur ce que l’on souhaite améliorer.

Focus sur l’enquête de satisfaction patient 2012

Le niveau de satisfaction globale est très élevé et partagé dans tous les cabinets de spécialistes qui ont réalisé cette enquête. Sur plus de 3 500 patients interrogés, le taux de satisfaction globale est de 99 % !

Sur les différents thèmes proposés dans l’enquête :
En moyenne, les patients jugent le contact téléphonique et la prise de rendez-vous très satisfaisant et satisfaisant à 96,5 %.
En moyenne, les patients jugent l’accueil au cabinet médical très satisfaisant et satisfaisant à 98,6 %
En moyenne, les patients jugent le suivi du traitement très satisfaisant et satisfaisant à 93,9 %

Enquête 2013 : j’évalue mes points forts, mes points faibles… et mes progrès !

Les cabinets ayant réalisé l’enquête et l’ayant retourné dans les temps à Carron Consultants recevront d’ici mi-décembre leur synthèse individuelle leur permettant de se comparer aux résultats nationaux.

les formations en région

les formations en région ont toutes été réalisées entre juin et septembre 2013. Seule reste la formation de la région Rhône-Alpes prévue le 5 décembre au matin

    Ces formations, animées par un des membres du comité de pilotage et hUBERT corbet (Carron Consultants), durent environ 3 heures. Elles ont pour but de :

  • comprendre les principes de la démarche qualité
  • faire le point sur les outils qui vous ont été adressés et comprendre leur sens
  • faire un état des lieux de leur mise en place dans les cabinets
  • échanger sur les difficultés rencontrées
  • identifier les voies de progrès et les actions prioritaires de vos cabinets
  • répondre à l’ensemble de vos questions

Ces formations ont eu également pour but de présenter les principaux résultats de l’enquête de satisfaction patient et de l’autoévaluation qualité de l’année 2012.

Les Journées de l’Orthodontie 2013

Comme chaque année, les Journées de l’Orthodontie se déroulent à Paris, au palais des Congrès, les 8, 9, 10 et 11 novembre 2013. Il s’agit là de l’évènement qui regroupe tous les grands acteurs du secteur.
De très nombreux exposants sont présents chaque année et les visiteurs peuvent ainsi découvrir à loisir les toutes dernières nouveautés technologiques en avant-première, notamment lors du « Forum des Exposants » qui permet à chacun de profiter des dernières avancées en matière d’orthodontie. De nombreux intervenants proposent des conférences, interventions et débats durant toute la durée de l’évènement.
Vous retrouverez toutes les informations utiles ainsi que le programme téléchargeable sur Les Journées de l’Orthodontie.
À noter cette année qu’un intervention sera réalisée spécifiquement sur la démarche qualité :

Dimanche 10 novembre au matin – salle 251
« Le cabinet et son environnement »

    Animée par Claude BOURDILLAT-MIKOL, Présidente du SSFODF, cette intervention portera sur l’ensemble des thèmes abordés dans la démarche qualité :

  • Les locaux, aménagement, accessibilité – Gérard MOTTO
  • La gestion des stocks et traçabilité – Alain VIGIÉ DU CAYLA
  • Le développement durable – Franck POURRAT
  • Gestion des ressources humaines et motivation de l’équipe – Pascal RENAUD
  • Cadre médico-juridique – Jean-Louis NÈGRE
  • La démarche qualité – Éric DOUTREMEPUICH

L’Autoévaluation Qualité Annuelle 2013

Comme chaque année, L’Association SSFODF Démarche Qualité vous propose de réaliser votre autoévaluation dans le but de cibler vos points forts et vos points faibles

    L’autoévaluation récapitule l’ensemble des grandes exigences précisées dans le Manuel Qualité commun. Cet outil est un élément important de la démarche qui permettra :

  • Pour votre cabinet, d’évaluer concrètement le niveau de mis en place des éléments du système qualité en ciblant vos points d’appui et vos voies de progrès
  • Pour l’Association, d’avoir une vision objective du déploiement global du système qualité afin de mieux vous accompagner sur les thèmes les plus difficiles

Certaines questions de l’autoévaluation annuelle abordent des thèmes qualité qui n’ont peut-être pas encore été mis en place au sein de votre cabinet. Les réponses négatives sur ces thèmes sont normales à ce stade de la démarche. Elles constituent autant de voies de progrès dont les plans d’actions seront pris en compte lors de la prochaine autoévaluation ! Quelques remarques sur le renseignement et l’exploitation de l’autoévaluation :
L’utilisation de l’autoévaluation et sa remontée au comité de pilotage sont une obligation annuelle pour chaque adhérent dans le cadre du système qualité.
Pour être exploitable, il importe que les réponses apportées soient sincères. Rappel : la mise en place du système qualité n’est pas liée à la « note » de l’autoévaluation mais à votre capacité à cibler vos points faibles et à mettre en place des actions correctives pertinentes.
Enfin, l’autoévaluation n’a d’utilité que si vous en faites quelque chose. N’oubliez pas d’identifier vos thèmes concrets d’amélioration, d’évoquer les sujets relevés avec votre équipe et de décider des éventuelles actions nécessaires, en les planifiant.
Comme les autres outils de la démarche, l’autoévaluation de l’Association SSFODF Démarche Qualité est un document protégé et réservé aux adhérents engagés uniquement. Merci à l’avance d’en respecter la confidentialité.

Témoignage du Docteur Grégoria MER – Orthodontiste spécialiste à Chaville(92).

Docteur, qu’avez-vous pensé de l’autoévaluation proposée l’été dernier ?
L’autoévaluation permet de faire un bilan de notre action à un temps donné. Les rubriques sont détaillées de sorte que nous voyons rapidement ce qui est en place et ce qui ne l’est pas. Nous pouvons vérifier que nous n’avons rien oublié. Cela permet la mise en évidence des progrès réalisés mais aussi des difficultés rencontrées par l’équipe.
 
Ce document vous a-t-il aidé au niveau de la communication de votre équipe ?
Oui, le cabinet fonctionne avec une équipe et chacun a sa part de responsabilité. L’auto-évaluation rentre dans chacune des rubriques qui font notre exercice. Pour remplir le document il est nécessaire d’en parler avec l’équipe afin de faire le point sur chacune des pratiques, de vérifier si elles correspondent au référentiel proposé par la démarche qualité et/ou de trouver ensemble les voies d’amélioration et les plans d’action correspondants.
 
En quoi cette autoévaluation est-elle nécessaire ?
Elle est indispensable en ce sens où le praticien peut comparer sa situation aux objectifs qu’il s’était fixé, et déterminer sa marge de progression. A partir de l’autoévaluation, les objectifs de progression pour l’année à venir sont plus faciles à déterminer. Il est par exemple plus facile de mettre en place les affichages réglementaires que de répondre aux exigences qualités de la prise en charge du suivi d’un traitement. Il est donc satisfaisant et réconfortant de pouvoir cocher des cases « oui », pour pouvoir se consacrer à d’autres domaines plus ardus. Cela permet de prendre confiance en soi et de se voir avancer sur le chemin de la qualité qui, vu du fond de la vallée, ressemble à un pic inaccessible.