Site officiel du Syndicat Français des Spécialistes en Orthodontie
Accès Agora Adhérents SFSO

affiche campagne webinterfimo_banniere092016

Orthodontie France 2

18 décembre 2013

Get the Flash Player to see this player.
Archives

bannierejanvier2017

                     L’année cruciale !

Le Président et le Bureau du SFSO vous souhaitent  leurs Meilleurs Vœux de Bonheur et de Santé pour 2017 et la Liberté pour notre exercice professionnel

Il va sans dire que nous en avons besoin !

Les négociations conventionnelles arriveront à leur terme fin janvier mais à défaut d’accord entre les parties, ce qui semble se dessiner, la procédure arbitrale commencera.

Nous vous rappelons qu’il s’agit d’une procédure imposée par le gouvernement ayant pour seul but de donner un semblant de démocratie aux plafonnements de nos honoraires…

Ceci montre bien que le système conventionnel est à bout de souffle. Lors de la dernière négociation conventionnelle la CNSD était majoritaire et a donc, signé seule. A la suite des dernières élections des URPS aucun syndicat dentaire ne s’est retrouvé majoritaire, il faut donc deux syndicats signataires pour valider un accord.

Or, en l’état actuel des négociations la FSDL est opposée à tout plafonnement d’honoraires, la CNSD et l’Union Dentaire sont, elles, prêtes à signer un plafonnement si la revalorisation des soins dentaires opposables est conséquente.

Mais, avec les propositions actuelles de l’Uncam nous en sommes très loin et de plus il reste à obtenir l’accord de l’Unocam ( « complémentaires »).

Le plus probable est  qu’aucun accord ne sera trouvé et la procédure arbitrale enclenchée.

Qu’en est-il de l’orthodontie dans tout ceci ?

Le SFSO prône l’union de toute la profession, et lors, des 4 ème Assises de l’Orthodontie où le macaron « Code 36 » a été adopté à l’initiative du SFSO, les syndicats réunis ont décidé se se tenir au courant mutuellement des négociations conventionnelles. Dans cette optique le président du SFSO a demandé une réunion avec les dirigeants nationaux de la CNSD et les responsables syndicaux des autres syndicats en charge de l’orthodontie. Cette réunion eu lieu au siège de la CNSD avec la présence de sa Présidente Catherine Mojaïsky et de Thierry Soulié Vice-président.

Il a été décidé le refus du plafonnement des honoraires et pour appuyer ceci, des propositions alternatives ont été évoquées.

C’est donc, à priori, un front uni s’est constitué et à ce jour le « volet Orthodontie » n’a pas été évoqué par  l’Uncam.

Cela sera moins sûr si nous en arrivons à l’arbitrage, car le gouvernement sera tenté de faire des actions d’éclat en vue des élections.

A la suite de l’élection Présidentielle et de l’élection du parlement les cartes seront sûrement totalement rebattus. Dans cette optique, le SFSO adepte de l’union et surtout du lobbying interne à notre profession et auprès des institutionnels et des politiques, a effectué un travail de fond depuis des années qui, nous l’espérons, portera ses fruits à terme. Nous avons toujours essayé d’avoir deux coups d’avance comme aux échecs, en privilégiant la discrétion à contrario de certains qui préfèrent se répandre sur les réseaux sociaux en dévoilant à tous leur stratégie.

En adhérant à notre syndicat votre contribution nous aidera à pouvoir plus facilement, si cela était nécessaire, effectuer une campagne grand public pour défendre de notre profession au niveau national. Vous bénéficierez de tarifs privilégiés pour tous les documents diffusés par le SFSO et la démarche Qualité, vous bénéficierez également pour vos litiges professionnels de conseils et d’une défense juridique si besoin, vous recevrez des documents vous permettant de réagir au Tiers-payant généralisé en 2017 et  de promouvoir la « liberté de choix du praticien »,

Le SFSO a réussi depuis des dizaines d’années à maintenir la liberté de notre profession, mais pour continuer, et avant qu’il ne soit trop tard, il a toujours besoin de votre soutien …

Le Président et le Bureau du SFSO