Site officiel du Syndicat Français des Spécialistes en Orthodontie
Accès Agora Adhérents SFSO

affiche campagne webinterfimo_banniere092016

Orthodontie France 2

18 décembre 2013

Get the Flash Player to see this player.
Archives

Les premières déclarations de la Ministre des Affaires sociales et de la Santé

Après une première visite, jeudi, au Centre hospitalier de Saint Denis, la nouvelle Ministre des Affaires sociales et de la Santé a prononcé hier son premier discours lors de l’inauguration du salon « Hôpital Expo ». Voici les principaux points de son intervention :

Le service public hospitalier. La Ministre s’est engagée à réintégrer le terme de « service public hospitalier » dans la loi, et à supprimer la convergence tarifaire, estimant qu’appliquer la même grille tarifaire aux secteurs publics et privés n’avait « pas de sens car les missions et les patients sont différents ». Elle souhaite également établir un « pacte de confiance » avec les personnels hospitaliers.

L’accès aux soins. Rappelant l’engagement du chef de l’État, la Ministre a souhaité qu’une négociation soit engagée rapidement avec l’ensemble des acteurs concernés pour limiter les dépassements par région et par spécialité, en ville et à l’hôpital. Les résultats de la négociation seront intégrés au PLFSS 2013, et à défaut d’accord, le gouvernement assumera ses responsabilités.

Autre engagement du chef de l’Etat rappelé, celui qu’aucun patient ne se trouve à plus de 30 minutes d’un service de soins d’urgence. Pour y parvenir, la Ministre mise sur une « approche concertée et territorialisée de l’offre sanitaire et médico-sociale » fondée sur les expérimentations et les projets locaux. Recadrant les ARS, elle les a invitées à aller « davantage encore » à la rencontre des acteurs sanitaires et notamment des professionnels de santé et à agir pour favoriser la complémentarité entre eux « sans se substituer aux responsabilités propres des professionnels ».

L’amélioration du parcours de soins. La Ministre agira également sur l’amélioration du parcours de soins pour qu’il soit « mieux adapté aux pathologies chroniques et au vieillissement de la population ».

Reconnaissance des nouveaux métiers. S’adressant aux hospitaliers, la Ministre veut « travailler sur les métiers et les qualifications de sorte que des perspectives nouvelles soient offertes à celles et ceux souhaitant évoluer sur le plan professionnel. Il doit être possible d’évoluer dans toute la chaîne des métiers, des fonctions médicales ». « La promotion interne sera un puissant levier de mobilisation pour l’ensemble des acteurs du système de santé. Les discussions que nous entamerons permettront, par exemple, d’étendre notre réflexion jusqu’à la reconnaissance de nouveaux métiers au sein des fonctions existantes » a-t-elle indiqué avant d’ajouter « Nous devrons apporter des réponses adaptées sur la qualification et les nouvelles compétences qui seront développées pour répondre aux besoins de la prochaine décennie».

La reconnaissance du droit des patients. La Ministre veut donner un « nouvel élan » aux droits des patients tant en matière de droits individuels que collectifs, notamment en améliorant « l’information à laquelle chaque patient a droit en matière de qualité et de sécurité des soins ».

Voir le discours de la Ministre